Humanité

Publié le par Dialogues en Humanité

- par Anne-Sophie Decottignies -



Humanité, mot qui résonne trop fort, à la consonance trop large…

Humanité, qu’est ce que c’est ?

Le dictionnaire me dit « caractère de ce qui ou de celui qui est humain », alors on pourrait mettre le monde entier dans ce mot.

Mettre le monde entier dans quelques lettres, les identités se croisent, se mêlent, s’entremêlent, se déchirent, se rabibochent, qu’importe puisqu’un seul et unique mot nous rassemble.

On a parle de couleur, de culture, de différence, d’indifférence même, on parle d’homme, de femme, d’enfant…

On parle de guerre et de frontière, on parle de religion et on débat, on se déchire, on colore le monde de rouge sang. On colore le monde d’espoir et d’idéaux, de poignée de mains, de traité de paix, de traité de guerre. Sans cesse on cloisonne on décloisonne le monde mais l’Humanité est en marche, c’est certain. L’Humanité est en marche, on ne peut lutter contre mais l’on peut se battre pour.

On parlera de grands mots, mais les grands mots font les grandes choses, des idées émanent les actions, et les hommes main dans la main sont capables des plus belles révolutions. Alors bien sûr, comme ça sur le papier, cela fait rêveur, utopiste qui n’a pas encore cédé aux charmes de la désillusion. Et heureusement !

De ma petite bouche c’est pompeux de tendre à qualifier l’Humanité, je m’arrêterai juste à une vision d’ensemble, relativement chargée de rêves et d’utopies.

Le dialogue interculturel est ce qui rassemble les peuples dans leurs diversités, Humanité à l’unisson, un être humain demeure un être humain quelque soit ses origines, sa couleur de peau, sa culture… Peut importe d’où l’on vient et où l’on va puisque quoi qu’il en soit nous Sommes. Etre humain c’est implacablement faire partie de l’Humanité. Chaque homme, chaque femme et chaque enfant est une pierre essentielle à la fondation de l’humanité.

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article